Camaret

Départ de Cherbourg vendredi matin avec un vent de sud ouest de 15n, forcissant jusqu'à 20n et après le passage du Grand Russel presque plus rien ! Du coup moteur durant 2 heures et ça repart en nord ouest force 4. Samedi midi je me trouve par le travers du phare du Four, bien que ce soit un peu juste au niveau timing, c'est parti pour le chenal du du même nom. Pas de bol, le vent tombe, moteur, ça rame un peu devant en arrivant sur la pointe Saint-Mathieu avec un bon 2n de jus de face. Finalement, toujours au moteur (plus la GV) j'arrive à Camaret vers 16 heures. Beaucoup de monde dans le port, la seule place qui reste est celle à l'intérieur du ponton fuel, place à éviter car la passerelle grince toute la nuit (le jour aussi !) et les pécheurs sur les pontons (bien qu'interdit) font du bruit jusqu'à 23 heures et au matin je retrouve des hameçons et des bouts de ligne sur le pont. Le lendemain je change de place !

This article is my 2nd oldest. It is 179 words long